LES ROYALTIES

LA TROUPE DES ROYALTIES

Le Royal à Tavannes, c’est d’abord un cinéma construit durant la Première Guerre mondiale. Inauguré en février 1919, il est reconnu alors comme une des plus grandes salles de Suisse romande. Monument historique, il est racheté par une coopérative décidée à le maintenir en vie. Après une transformation qui laisse intacte l’enveloppe du bâtiment, la bibliothèque, la ludothèque, le cinéma et la salle culturelle vont devenir ses locataires. Ce Royal tout neuf ouvre ses portes le 9.9.1999.

Le comité responsable de la gestion et de l’animation de la salle de spectacles, souhaite dès le départ proposer une activité théâtrale aux jeunes de la région. C’est de cette volonté qu’est née la troupe des Royalties, placée d’emblée sous la direction d’un metteur en scène professionnel. Par choix, elle est destinée aux élèves du secondaire mais selon le nombre d’inscrits, les plus grands des primaires sont invités à les rejoindre.

Ces acteurs amateurs répètent tous les lundis depuis les vacances d’automne. Le travail se termine dans le courant de juin par deux représentations publiques. La création de la troupe, chaque année différente est annoncée dans la programmation du 1er semestre du Royal avec affiches et publicité ad hoc.

En 2000, pour la première représentation des Royalties, 28 jeunes amateurs ont proposé «28, Rue des possibles.». Antoine Le Roy en est alors le premier metteur en scène et il le restera pour les deux années suivantes. Puis d’autres professionnels prendront la relève. C’est également tout naturellement que la troupe rejoint la FJBSTA et qu’elle participera à deux reprises au festival organisé tous les 4 ans par la fédération lorsqu’il a lieu avant l’été.

Depuis 2016, les jeunes ont la chance de pouvoir travailler avec Julie Gafner. Née dans la région, elle est passionnée de théâtre depuis ses 12 ans et sa participation au camp de théâtre de Sornetan. Après son passage aux Royalties, c’est tout naturellement qu’elle se tourne vers le Lycée cantonal de Porrentruy et son option théâtre où elle obtient sa maturité en 2012. Elle termine ses études dans le domaine à l’université de Laval, au Québec, trois ans plus tard.

Cette année, ils sont sept à relever le défi d’une nouvelle création. De leur rencontre est née une histoire explosive et rocambolesque, à voir les 21 et 22 juin sur la scène du Royal à Tavannes.

Pour la vingtième représentation en 2020, les inscriptions sont ouvertes à tous les jeunes amateurs de la région dès la rentrée scolaire prochaine.

LE PROCHAIN SPECTACLE

Troupe des Royalties
Le Royal à Tavannes, c’est d’abord un cinéma construit durant la Première Guerre mondiale. Inauguré en février 1919, il est reconnu alors comme une des plus grandes salles de Suisse romande. Monument historique, il est racheté par une coopérative décidée à le maintenir en vie. Après une transformation qui laisse intacte l’enveloppe du bâtiment, la bibliothèque, la ludothèque, le cinéma et la salle culturelle vont devenir ses locataires.
Ce Royal tout neuf ouvre ses portes le 9 du 9 1999.

Le comité responsable de la gestion et de l’animation de la salle de spectacles, souhaite dès le départ proposer une activité théâtrale aux jeunes de la région. C’est de cette volonté qu’est née la troupe des Royalties, placée d’emblée sous la direction d’un metteur en scène professionnel. Par choix, elle est destinée aux élèves du secondaire mais selon le nombre d’inscrits, les plus grands des primaires sont invités à les rejoindre.

Ces acteurs amateurs répètent tous les lundis depuis les vacances d’automne. Le travail se termine dans le courant de juin par deux représentations publiques. La création de la troupe, chaque année différente est annoncée dans la programmation du 1er semestre du Royal avec affiches et publicité ad hoc.

En 2000, pour la première représentation des Royalties, 28 jeunes amateurs ont proposé «28, Rue des possibles.». Antoine Le Roy en est alors le premier metteur en scène et il le restera pour les deux années suivantes. Puis d’autres professionnels prendront la relève. C’est également tout naturellement que la troupe rejoint la FJBSTA et qu’elle participera à deux reprises au festival organisé tous les 4 ans par la fédération lorsqu’il a lieu avant l’été.

Depuis 2016, les jeunes ont la chance de pouvoir travailler avec Julie Gafner. Née dans la région, elle est passionnée de théâtre depuis ses 12 ans et sa participation au camp de théâtre de Sornetan. Après son passage aux Royalties, c’est tout naturellement qu’elle se tourne vers le Lycée cantonal de Porrentruy et son option théâtre où elle obtient sa maturité en 2012. Elle termine ses études dans le domaine à l’université de Laval, au Québec, trois ans plus tard.

Cette année, ils sont sept à relever le défi d’une nouvelle création. De leur rencontre est née une histoire explosive et rocambolesque, à voir les 21 et 22 juin sur la scène du Royal à Tavannes.

Pour la vingtième représentation en 2020, les inscriptions sont ouvertes à tous les jeunes amateurs de la région dès la rentrée scolaire prochaine.

X
X